Comment bien choisir un produit Aloe vera

Comment bien choisir ses produits à l’Aloe vera ? Quels sont les critères de qualité à retenir pour profiter au mieux des bienfaits de l’Aloe vera ? Nous allons répondre à ces questions dans ce nouvel article santé. Ensuite, comparez avec les produits que vous avez déjà chez vous… Attention aux surprises !

La mention en gros caractères « Aloe vera », ou encore « Aloès », ne suffit pas pour être sûr de la qualité du produit…

Voyons ensemble les 4 critères de qualité pour choisir un BON produit à base d’Aloe vera :

1. Deux substances bien distinctes

La feuille d’Aloe vera contient deux substances qu’il faut bien distinguer, car il est important de ne pas les confondre :

La sève (ou suc)

La sève jaune-rougeâtre, appelée également le latex, (directement sous l’écorce) a essentiellement des propriétés laxatives. Elle contient une substance appelée « aloïne » qui est irritante pour les muqueuses intestinales, contre-indiquée à beaucoup de personnes sensibles et allergiques.

La pulpe (ou gel)

Le mucilage (au centre de la feuille) est majoritairement composé d’eau et contient la plupart des principes actifs de l’Aloe vera. C’est uniquement cette substance que l’on doit extraire le gel d’Aloe vera.

Il est donc très important de s’assurer que l’aloïne soit soigneusement séparée du gel. Sinon, les éléments amers et purgatifs compromettent la pureté et les propriétés curatives du gel.

Beaucoup de fabricants broient les feuilles entières et utilisent un filtre à charbon pour séparer l’aloïne du mucilage, dans un but de productivité. Mais ce procédé n’est pas totalement efficace et laisse passer toujours trop d’aloïne, retenant en même temps certains composants actifs (minéraux, acides aminés…).

2. Le composant principal

La liste des ingrédients

La liste des ingrédients est une information obligatoire. La réglementation oblige les fabricants à indiquer sur l’emballage ou étiquette de leur produit, outre leur nom et adresse, la liste complète des ingrédients dans l’ordre décroissant de leur quantité.

L’ordre d’apparition permet donc de se faire rapidement une idée de la composition du produit, et peut être très instructif ! Regardez le 1er composant de la liste des ingrédients, vous pourrez être surpris !

Bien souvent on retrouve de l’eau !! (écrit « AQUA »). Cela se vérifie dans la majorité des produits cosmétiques… En effet, c’est moins cher de faire un produit à base d’eau que de faire un produit à base du composant actif (plante ou autre).

Pour retirer tous les bienfaits escomptés de l’Aloe vera, il faut qu’il y ait un fort pourcentage de pulpe d’Aloe vera dans les produits. Selon vous, quelle crème hydratante sera la plus efficace entre une crème avec 80% d’eau ou une crème avec 80% d’Aloe vera ? … ;)

C’est pourquoi le gel (ou la pulpe) d’Aloe vera doit être le composant principal du produit, et donc figurer en tête de la liste des ingrédients (1er composant de la liste).

Attention au marketing !

Attention au pourcentage annoncé sur certains produits ! On retrouve sur le marché de nombreux produits avec la mention « 99% Aloe vera », ce qui signifie que la feuille a été réduite en poudre (plus facile à transporter) puis reconstituée avec de l’eau… On obtient un « Jus d’Aloès »l’eau est le composant majeur.

=> Vous comprenez maintenant l’importance de lire les étiquettes ?! (rapide coup d’œil)

Il ne faut pas vous attendre à bénéficier des vertus de l’Aloe vera si vous buvez de l’eau… Vous voilà prévenu ;) On comprend peut-être mieux pourquoi certains disent l’avoir essayé sans voir ou ressentir le moindre changement…

3. La technique de stabilisation du gel

Comme toutes les matières vivantes, le gel d’Aloe vera se décompose et s’oxyde au contact de l’air et de la lumière (tout comme la pomme qui noircit une fois coupée), perdant ainsi son potentiel et son efficacité. Pour être efficace, l’Aloe vera doit être « biologiquement vivant ». Un procédé de stabilisation respectant cette vie est donc essentiel.

L’oxydation du gel entraîne sa décomposition… Les procédés chimiques détériorent le produit… Et le traitement à haute température détruit la plupart des nutriments (vitamines, minéraux, enzymes…).

Pour être conservé avec toutes ses propriétés, le gel d’Aloe vera doit être stabilisé à froid ! Et la meilleure méthode à ce jour pour éviter son oxydation a été découverte il y a une quarantaine d’années…

En effet, c’est en 1968 que Bill Coats découvre une méthode de stabilisation du gel frais d’Aloe vera par un procédé parfaitement naturel, en y ajoutant quelques vitamines. Cette méthode brevetée qui respecte les principes actifs du gel permet aujourd’hui de commercialiser l’Aloe vera pour les bienfaits de tous.

Sachez que Forever n’utilise aucun pesticide sur ses plants d’Aloe vera, et la pulpe n’est ni pasteurisée, ni lyophilisée, ni traitée à la chaleur.

4. Le conditionnement

Le gel d’Aloe vera ne doit pas être conditionné dans des flacons transparents, puisqu’il s’oxyde et se détériore à la lumière ! Pourtant, il est courant d’en retrouver en magasins bio ou en pharmacies…

Choisissez donc des flacons opaques avec filtres anti-UV. Et ouvrez l’œil ;)

Conclusion : un label comme preuve de qualité

Voici la meilleure façon de se procurer des produits à base d’Aloe vera

Qualité des produits Aloe vera

Le label IASC garantie la qualité du produit

C’est d’acheter les seuls produits portant sur l’emballage le label I.A.S.C. ci-contre (International Aloe Science Council), organisme officiel de contrôle crée à la demande des grands manufacturiers pour éviter certains abus commerciaux en la matière. Ce label atteste que le produit à l’Aloe vera répond bien aux normes optimales de qualité pour tous les paramètres qui conditionnent son efficacité et sa tolérance.

Notez que le label Bio ne certifie ni la proportion d’Aloe vera dans le produit, ni les méthodes de stabilisation, mais seulement que le gel utilisé est issu d’une agriculture biologique… Ce n’est donc pas un gage de qualité du « produit » mais de l’Aloe utilisé.

 

Attention !

La majorité des produits d’Aloe vera dans le commerce n’ont pas le label I.A.S.C !!! Et « Bio » ne veut pas dire label de qualité… Alors ouvrez l’œil !!! Sachez cependant que toutes les boissons et crèmes à l’Aloe vera de la gamme Forever détiennent ce prestigieux label :)

Autres labels

logo Kascher : qualité des produits

Le label Kasher garantie la qualité du produit

Logo Islamique : qualité des produits

Le label Islamique garantie la qualité du produit

Forever n'effectue pas de tests sur les animaux

Pas de tests sur les animaux chez Forever !

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les labels de garantie Kasher et Islamique attestent également de la pureté et de la qualité des produits, reconnus dans le monde entier. Presque tous les compléments alimentaires (boissons et comprimés) de la gamme Forever ont ces labels.
  • La marque au lapin indique que les tests des produits n’ont pas été effectués sur des animaux. Tous les produits cosmétiques de la gamme Forever ont ce logo.

Vous comprenez aujourd’hui pourquoi je consomme quotidiennement les produits Aloe vera de la gamme Forever, et pourquoi je suis devenue distributrice agréée de ces produits par la suite…

C’est important pour moi (et pour ma santé) d’utiliser des produits de haute qualité, et je me dis que si c’est bon pour moi, c’est surement bon pour beaucoup de personnes ;) C’est ainsi que j’ai décidé de proposer ces mêmes produits aux gens qui m’entourent, pour les aider dans la voie d’une bonne et meilleure santé.

 

Cet article vous a plu ?

En regardant vos produits de cosmétique, quel est le premier composant de la liste des ingrédients ? Répondez à cette question en laissant un commentaire ci-dessous. Merci pour votre participation ;)