Le ventre est le centre de notre santé

Problèmes digestifs, problèmes respiratoires, allergies, fatigue, douleurs articulaires, infections… La plupart de nos maux quotidiens sont favorisés par un intestin qui souffre et qui nous défend moins bien contre les microbes. Un ventre malmené ? Et c’est tout le corps qui en pâtit. Équilibre ou déséquilibre, le ventre est le pilier central de notre santé !

En effet, c’est bien du ventre que tout part : l’énergie, la vitalité, l’équilibre nerveux, et même la vie. Les médecines traditionnelles le savent depuis des milliers d’années : l’intestin n’est pas une tuyauterie ou une machine à digérer. C’est notre « deuxième cerveau », d’où l’importance de bien le traiter !

Les intestins : le centre de la santé

Un tube digestif mal entretenu est source de déséquilibres et troubles plus ou moins graves.

  1. Ces problèmes peuvent être gênants au quotidien : ballonnements, constipation rebelle, diarrhées…
  2. Un intestin mal entretenu, c’est aussi le risque d’un système immunitaire plus faible, et donc plus vulnérable aux maladies infectieuses et inflammatoires : problèmes digestifs, problèmes respiratoires, problèmes génitaux…
  3. Un intestin mal entretenu, c’est aussi un facteur déclenchant de troubles émotionnels, car ce sont les cellules de l’intestin qui produisent 80% de la sérotonine qui se trouve dans notre corps (la sérotonine est l’hormone de la bonne humeur).

Votre intestin est votre « deuxième cerveau », source d’équilibre et de santé. Et vous devez donc en prendre le plus grand soin !

Entretenir ses intestins et son tube digestif

Le rôle principal du côlon est de fermenter les aliments pas entièrement digérés pour en extraire les derniers nutriments, et les faire passer dans le sang (vitamines, minéraux…).

Lorsque le côlon fonctionne bien, il ne laisse passer que les déchets inutilisables. Mais en présence de bactéries nuisibles, les transit est perturbé, entraînant constipation ou diarrhée. En plus d’être désagréable, une mauvaise digestion empêche le corps d’extraire les nutriments de la nourriture. Si vous ne faites rien, des carences peuvent s’installer, et votre organisme s’affaiblit, laissant la porte ouverte aux virus et maladies.

Il est donc très important d’entretenir ses intestins avec de bonnes bactéries.

Beaucoup de produits sur le marché proposent de « nettoyer votre tube digestif ». Mais ce n’est pas une cheminée qu’on ramone ou un tuyau qu’on débouche au Desktop ! L’intestin est un organe vivant et complexe !

Pourtant la nature a tout prévu : une armée de plusieurs milliards de micro-organismes peuplent notre côlon pour le protéger, le nettoyer et empêcher les bactéries de s’y développer en occupant la place.

Ces microbes sont cent fois plus nombreux que les cellules de notre corps, soit 100 000 milliards (14 zéros tout de même !). Cette immense armée est appelée la « flore intestinale ».

La flore intestinale : un équilibre fragile

Pourquoi nomme-t-on ce milieu ainsi ? Le mot « flore » fait référence au grand nombre d’espèces de bactéries et de levures qui cohabitent (au moins 200 espèces), comme dans un jardin botanique.

Il ne tient qu’à vous d’entretenir ce jardin, d’éliminer les mauvaises herbes, de le ressemer régulièrement, de lui apporter de l’engrais… 😉 Ou alors déciderez-vous de le laisser à l’abandon ? En gardant à l’esprit que celui-ci deviendra rapidement un refuge de mauvaises bactéries, déclenchant troubles diverses et autres maladies.

Plusieurs facteurs peuvent rompre l’équilibre dynamique et fragile de cette microflore :

Facteurs internes

Une blessure ou une opération chirurgicale, une inflammation, une constipation chronique ou une tumeur dans l’intestin, peuvent gravement perturber votre microflore (et empirer du même coup les symptômes de la maladie).

Facteurs externes

Une alimentation déséquilibrée, une contamination par des métaux lourds, des pesticides utilisés en agriculture et des additifs alimentaires antimicrobiens, une infection, un stress intense, un traitement aux antibiotiques ou une vaccination, laissant la place aux germes responsables de maladies de se multiplier.

Les conséquences sont de gravité variable : des simples troubles de la digestion jusqu’à la rupture complète des barrières de défense de l’organisme. Saviez-vous que notre flore intestinale représente 80% de notre immunité ?!

Conclusion : une flore intestinale équilibrée joue un rôle essentiel pour notre santé et notre résistance aux maladies. Tout doit être fait pour maintenir cette flore en bon état.

Le contenu de cet article est tiré de Nature Santé Innovation

Gardez toujours à l’esprit :
« Votre santé dépend aussi de vous ! »

La semaine prochaine, nous verrons comment entretenir votre flore intestinale.

Les bienfaits de l’Aloe vera : renforce l’immunité

Pulpe d'Aloès stabilisée 1L (ref.15)

Pulpe d'Aloès (réf.15)

Grâce à ses nombreuses enzymes digestives, la pulpe d’Aloe vera facilite la dégradation des aliments dans le tube digestif et assure une meilleure assimilation des nutriments. Les cellules disposent plus rapidement (et en nombre suffisant) des molécules dont elles ont besoin.

La pulpe d’Aloe vera apaise les parois digestives irritées et colonisées par des parasites, contribuant ainsi à entretenir la flore intestinale, et favorisant le transit intestinal.

Par sa richesse en composés nutritifs, la pulpe d’Aloe vera optimise votre santé : elle saura combler vos carences, et stimuler votre organisme en renforçant vos défenses naturelles.

Une cure prolongée de 30ml de pulpe d’Aloe vera stabilisée, un quart d’heure avant chaque repas, est un excellent stimulant pour l’organisme et un reconstituant de tout premier ordre.

L’Aloe vera est un complément alimentaire de haute densité nutritionnelle, c’est un allié santé au quotidien.

 

Vous avez aimé cet article ?

Vous aussi vous sentez votre organisme fatigué ? Avez-vous régulièrement des problèmes digestifs, des allergies, des infections ? Merci de me laisser un commentaire.