Stress oxydant, radicaux libres et antioxydants

Le stress oxydant est un processus normal qui se déroule dans le corps : l’absorption d’oxygène lors de la respiration entraîne la production de radicaux libres à l’origine de perturbations métaboliques : oxydation et vieillissement de l’organisme. Voyons ensemble comment limiter ce phénomène…

Les radicaux libres sont des molécules hautement instables et réactives qui sont formées suite à d’innombrables réactions chimiques dues aux agressions internes et externes subies par notre organisme.

Une fois formés, les radicaux libres déstabilisent à leurs tours certaines autres molécules en les rendant « radicales », ce qui entraîne une chaîne déstabilisante.

Voyons les différentes formes d’agressions :

Agression interne :

On entend par « agression interne » les mécanismes d’oxydation biologique, ou la présence d’une maladie, d’une infection, d’une inflammation, d’une allergie…

Agression externe :

On entend par « agression externe » les substances telles que l’alcool, le tabac, les polluants issus de l’industrie chimique, la pollution atmosphérique, les composés organiques volatils, les radiations ionisantes, les métaux toxiques (plomb, mercure, cadmium, etc.), les additifs en excès, ainsi que l’exposition solaire, l’exercice physique intense, le stress chronique ou aigu, l’apport alimentaire excessif…

Limiter l’oxydation

Les radicaux libres entraînent des dommages à notre organisme, un peu comme la rouille sur le métal d’une automobile. L’oxydation provoquée par les radicaux libres exerce une action similaire en s’attaquant aux tissus et aux cellules de notre organisme, accélérant ainsi leur vieillissement.

Lorsque la production de radicaux libres devient trop grande, nos réserves d’antioxydants peuvent devenir insuffisantes pour neutraliser l’effet néfaste de l’oxydation des radicaux libres sur nos tissus et cellules.

Ils peuvent alors détériorer les membranes des cellules, modifier le matériel génétique présent dans les noyaux cellulaires, favoriser la formation de cellules cancéreuses et augmenter les risques de maladie cardiaque.

Notre organisme possède un système antioxydant interne qui permet de lutter contre l’excès de radicaux libres. Ce système est limité et ne contre pas toutes les agressions, d’où l’importance d’un apport extérieur en antioxydant.

Il est important dans un premier temps de diminuer les expositions aux agressions extérieures. Mais surtout, il est très important d’opter pour une alimentation équilibrée !

Mangez équilibré pour augmenter vos réserves d’antioxydants !

Les aliments riches en antioxydants

Les principales sources d’aliments antioxydants se trouvent essentiellement dans les légumes et les fruits qui sont riches en vitamines A, C et E :

  • Les légumes et fruits de couleur verte ou orange contiennent du bêta-carotène (vitamine A) : potiron, poivron, courge, carotte, épinard, paprika, abricot, mangue
  • Les fruits et légumes colorés, surtout de couleur rouge, apportent du lycopène : tomate, pastèque, goyave, pamplemousse rose
  • Les agrumes, les fraises, les kiwis et les choux contiennent de la vitamine C
  • Les huiles végétales, dont l’huile de germe de blé et de soja, nous apportent la vitamine E
  • Les maïs, haricots vert, épinards, laitues, oranges, pêches, mangues sont des sources de lutéines
  • Les sardines ou épinards nous donnent le coenzyme Q10
  • Enfin, le raisin, le citron, l’orange, le pamplemousse, les petits fruits comme les baies, les boissons comme le thé, surtout le thé vert (et uniquement consommé sans lait), certains légumes, céréales, graines, paprika nous alimentent en flavonoïdes.

La vitamine C contenue dans les agrumes est un antioxydant.

Nous pouvons aider également notre organisme à stimuler notre système antioxydant en consommant des produits qui en sont riches, comme par exemple :

Pulpe d'Aloès stabilisée 1L (ref.15)

Pulpe d'Aloès (réf.15)

Absorbent-C 100 comprimés

Absorbent-C (réf.48)

Lycium Plus 100 comprimés (réf. 72)

Lycium Plus (réf. 72)

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, quelles sont vos habitudes ? Pensez-vous manger suffisamment d’aliments antioxydants chaque jour ?

Partagez votre expérience et votre quotidien en laissant votre commentaire ci-dessous.