Apprenons ensemble les principes de base pour bien manger

Comme chez les animaux, l’Homme est dépendant de son environnement pour se nourrir. La nourriture est un besoin vital pour sa survie. Il est désormais prouvé scientifiquement que notre santé est liée à notre alimentation.

Pour tous les êtres vivants sur Terre (être humains, animaux, végétaux), la qualité de l’alimentation a un impact sur la santé.

Voici la 3e partie de l’article « Comment bien manger ? ». Nous allons voir ensemble les principes de base de base pour bien manger, et comment bien s’alimenter pour être en bonne santé.

Le contenu est tiré du Livre Maigrir en dormant.

L’alimentation répond à quatre besoins fondamentaux

  1. Fournir les ressources quotidiennes nécessaires pour l’énergie du corps
    Et le maintenir actif ! Comparez le rôle des aliments à celui du carburant pour un véhicule. Vous voyez ? L’un ne fonctionne pas sans l’autre 😉
  2. Entretenir la santé de l’organisme
    Car les nutriments assurent la croissance et le fonctionnement optimal des cellules, des tissus et des organes.
  3. Guérir
    …Ou aider à guérir les maladies.
  4. Donner du plaisir et du bien-être
    Grâce à certaines qualités des aliments (saveur, parfum, couleur), et donner l’alarme grâce à la sensation de satiété.

Les 5 principes de base d’une alimentation saine

« Que ton aliment soit ton médicament »

(Hippocrate)

La grande majorité des spécialistes en alimentation s’entendent sur un certain nombre de principes qui peuvent nous servir de guides. Apporter quelques changements à ses habitudes alimentaires pourra déjà entraîner une amélioration significative…

Principe n°1 : Des repas équilibrés

L’idée est de choisir ses aliments dans les différents groupes alimentaires : les légumes et les fruits (la moitié de l’assiette), les produits céréaliers (le quart de l’assiette), les viandes et les substituts (l’autre quart), auxquels on ajoutera un apport de calcium, en consommant des produits laitiers, par exemple.

Principe n°2 : Une alimentation variée

Pour atteindre l’éventail nécessaire de nutriments, il faut non seulement consommer chaque jour des aliments de chaque groupe alimentaire, mais plusieurs aliments dans chaque groupe.
Je ferais surement un article sur les groupes alimentaires.

Principe n°3 : Des aliments frais et de bonne qualité

Ce qui veut d’abord dire éviter les aliments « dénaturés » tels que les friandises salées et sucrées, les produits de boulangerie industrielle et plusieurs mets préparés congelés.

Principe n°4 : Le tout en quantité raisonnable

L’excès de poids est indéniablement lié à une foule de maladies et à une réduction de l’espérance de vie. De plus, des recherches préliminaires sur les animaux démontrent qu’une alimentation légèrement sous-calorique (mais sans déficience en nutriments) maintenue à long terme pourrait aider à prévenir certains cancers et à augmenter la longévité.

Principe n°5 : Une alimentation savoureuse

C’est la saveur qui, en premier lieu, détermine nos choix alimentaires, et les témoignages sont unanimes : si tant de gens abandonnent le programme alimentaire qui leur est pourtant idéal, c’est qu’il ne leur procure pas de plaisir. Il faut s’offrir les aliments sains que l’on apprécie particulièrement et les présenter de manière savoureuse ; à l’aide par exemple de fines herbes, dont plusieurs sont une bonne source d’éléments nutritifs 😉

Les bienfaits de l’Aloe vera : un complément alimentaire très complet !

La médecine d’aujourd’hui n’aime pas trop les compléments alimentaires car elle affirme qu’une « alimentation équilibrée » devrait fournir les nutriments nécessaires à une bonne santé. Mais en pratique, c’est nettement moins évident… !

Nous pouvons avoir besoin de certains nutriments en quantité plus élevée à cause de notre mode de vie, de l’intensité de nos activités physiques, d’un problème de santé, ou de facteurs « antinutrionnels », comme le stress. Par exemple, il serait inimaginable de manger 6 kiwis ou 10 gousses d’ail par jour, non ?

Dans plusieurs cas, il peut donc s’avérer pratique de recourir aux compléments alimentaires pour compléter ce qu’on n’arrive pas à obtenir par la nourriture, ou pour obtenir une dose de nutriment plus grande que la dose normalement requise.

Attention toutefois à ne pas trop en cumuler, car certains nutriments essentiels comme le fer peuvent êtres toxiques quand ils sont pris à forte dose !

Le gel d’Aloe vera comporte plus de 150 composants et principes actifs qui travaillent en synergie, dont 80 nutriments : 20 minéraux, 18 acides aminés et 12 vitamines… [voir Composition de l’Aloe vera]. Ce gel complète notre alimentation quotidienne avec des substances précieuses.

→ Cette richesse est certainement à l’origine des multiples vertus ancestrales de l’Aloe vera !

La pulpe d’Aloe est un précieux allié
pour se maintenir en bonne santé.


Cet article vous a plu ?

Et vous, connaissiez-vous la citation de Hippocrate ? Adoptez-vous déjà les principes de base d’une alimentation saine ?