Apprenons ensemble les règles pour bien manger et perdre nos kilos en trop

Pourquoi prenons-nous du poids ? La réponse paraît évidente : parce que nous mangeons trop. Effectivement, nous mangeons plus que nous ne dépensons. De plus, nous mangeons souvent mal et au mauvais moment.

Sachez que nous pouvons perdre du poids même en dormant… Et cela facilement et sans effort. Mais sous certaines conditions. Si vous dîner d’une pizza au saucisson, cela ne fonctionnera pas ;)

Pour moi, c’est la partie la plus importante de « Comment bien manger ? » !
J’espère qu’elle vous aidera à comprendre les mécanismes du corps par rapport à notre horloge biologique, en découvrant les règles de base qui permettront de :

  • Reprendre de bonnes habitudes alimentaires
  • Maintenir son poids de forme
  • Éliminer « facilement » les quelques kilos superflus ;) Pour les autres kilos bien accrochés, il est cependant recommandé de pratiquer un peu de sport. Et oui, le miracle n’existe pas !

Ce contenu est tiré du Livre Maigrir en dormant.

Aucune chance pour les régimes

Les régimes ne servent à rien, car quelque soit la méthode utilisée, l’amincissement n’est presque toujours que de courte durée ! Dans certains cas, nos muscles auront fondu comme neige au soleil… Dans d’autres cas , ils conduiront à des fringales qui empêchent la perte de poids.  Bien manger reste donc la meilleure chose à faire.

En suivant certaines règles de base, nous pouvons facilement perdre nos petits kilos superflus, mois après mois, mais sous certaines conditions… Mode d’emploi.

Les 10 règles à respecter pour perdre du poids

 

Règle n°1 : Faire 3 repas par jour et manger à des horaires réguliers

Pour respecter le biorythme du notre métabolisme, car qui dit dérèglement peut dire prise de poids… Lorsque nous sautons un repas, l’organisme augmente alors ses réserves de graisses en prévision d’une insuffisance énergétique. Conséquence : une prise de poids régulière, difficile à contrôler et à corriger.

Règle n°2 : Faire des pauses de 5 heures entre les repas

C’EST LA RÈGLE LA PLUS IMPORTANTE !

C’est l’insuline qui joue le rôle central dans la perte et la prise de poids, car elle gère le traitement et le stockage des graisses. Cinq heures est le temps nécessaire au pancréas pour baisser la sécrétion d’insuline jusqu’au repas suivant.

Exemple des 3 prises de repas dans la journée : 7h – 13h – 19h

Règle n°3 : Ne pas manger entre les repas

Cette condition semble évidente, sinon le taux d’insuline et la glycémie n’ont pas le temps de redescendre entre les repas. Et cela veut pour n’importe quel aliment, y compris ceux qui nous sont recommandés depuis des dizaines d’années comme étant « l’idéal pour les petites fringales ». En clair : ni fruits, ni biscuits, ni bonbons, ni yaourts, ni boissons sucrées. Rien qui sollicite le pancréas et puisse attirer l’insuline !

Règle n°4 : Pas d’excès après 17h

Avant midi : Le corps est en mode « grosses dépenses énergétiques ».
A midi : Dépenses normales.
Après 17 h : ATTENTION ! L’organisme se met en mode « réserves ». Il faut limiter ses apports !

Règle n°5 : Manger tôt le soir

Le métabolisme digestif a suffisamment le temps pour se mettre au repos avant le couhcer. Le taux d’insuline sera faible : optimal pour brûler les graisses la nuit. En revanche, si vous grignotez ou si vous prenez un repas tardif, cette phase d’élimination des graisses a lieu beacoup plus tard, voire pas du tout, ou est de courte durée.

Règle n°6 : Manger léger le soir (sans glucides et riche en protéines)

Parce que le moment de la journée le plus à risque concernant la prise de poids, c’est le soir ! C’est la période où l’organisme dépense très peu de calories et met « en réserve » celles en surplus, et nous nous levons tous les matins avec quelques grammes en plus…

Si on apporte moins d’énergie le soir au moment du coucher, on peut mieux puiser dans ses réserves (la perte de graisse peut être rapide pour les personnes ayant l’habitude de manger beaucoup de féculents).

Le mieux pour dîner est entre 19h et 20h, pour sevrer l’organisme de calories durant au moins une dizaine d’heures.

Règle n°7 : Se coucher tôt

Un sommeil réparateur est à la base de la production nocturne des hormones et de la disparition des bourrelets de graisse. Active la nuit, l’hormone de croissance déclenche le processus de régénération et de réparation. Plus vous donnerez de temps à l’hormone de croissance pour faire son travail pendant la nuit, plus elle peut rester active longtemps, et plus vous brûlerez de graisses pendant votre sommeil.

En 40 ans, le temps de sommeil est passé de 8h30 à moins de 7h. En cause notamment : la télévision et Internet.

Règle n°8 : les Exercice physique en fin d’après-midi (endurance ou musculation)

Le sport vide les réserves de graisse, fait baisser l’insuline et augmente la sécrétion de la testostérone et de l’hormone de croissance, ce qui accélère la combustion des graisses. L’exercice physique permet d’éliminer les graisses anciennes mais aussi l’accumulation des nouvelles !

Règle n°9 : Alterner les exercices physiques (1 fois sur 2) : endurance / musculation

Alterner des exercices d’endurance, qui favorisent le métabolisme des graisses, et des séances de musculation, qui augmentent la masse musculaire (la masse musculaire augmente les dépenses énergétiques au repos).

Règle n°10 : Boire chaque jour au moins 1,5 à 2 litres d’eau

Ce qui permettra d’augmenter le métabolisme de base (le corps va dépenser plus de calories pour filtrer), ce qui contribuera à l’amaigrissement. De plus, l’eau ne contient aucune calorie, alors ne vous privez pas !

CONCLUSION :

Si vous appliquez tous ces conseils, vos dépenses énergétiques seront favorisées pendant la nuit, et vos quelques kilos en trop disparaîtront doucement mais sûrement, mois après mois. Vous maintiendrez votre poids, ce qui change de tous les régimes à la mode, et c’est bien ça le plus important… Exit l’effet yo-yo !

Pas facile facile tout ça…

Je sais qu’il n’est pas facile d’adopter ces règles, qui sont sûrement « nouvelles » pour la plupart d’entre nous, voire « très restrictives » selon certains ou certaines ;) On se croirait à l’armée me direz-vous…

La vérité, c’est que nous mangeons trop, et mal !

Mais ce n’est pas vraiment une nouvelle…

« Notre corps se comporte aujourd’hui comme au début de notre évolution, à l’époque où l’homme devait chasser sa nourriture. Il mangeait quand il trouvait quelque chose, et quand il disposait de plus que nécessaire, son corps absorbait l’excédent sous forme de graisses qui servaient ensuite de réserves énergétiques, et était éliminé pendant les périodes de vaches maigres. Mais les temps changent ! Nous n’avons plus besoin de courir après le gibier pour manger, et nos besoins énergétiques sont relativement faibles, car seuls quelques-uns d’entre nous exercent une activité très physique.

Conséquence ? Un surpoids, lui-même cause de plus en plus fréquentes de diverses maladies. »

Les bienfaits de l’Aloe vera : un gel aux nombreux éléments nutritifs

Le gel d’Aloe vera comporte plus de 150 composants et principes actifs qui travaillent en synergie, dont 75 nutriments, 20 minéraux, 18 acides aminés et 12 vitamines [voir Composition de l'Aloe vera]. Ce gel complète notre alimentation quotidienne avec des substances précieuses. Cette richesse de composition est certainement à l’origine des multiples vertus ancestrales de l’Aloe vera.

La pulpe d’Aloe est un précieux allié
pour se maintenir en bonne santé.


Cet article vous a plu ?

Connaissiez-vous le rôle de l’insuline dans la perte de poids avant cet article ? Avez-vous perdu vos premiers kilos facilement avec cette méthode ? Racontez-moi votre expérience en laissant un commentaire.